Comparateur de mutuelles en Belgique

Vous ne savez pas quelle mutuelle choisir ? Notre comparateur de mutuelles en Belgique vous permet de comparer gratuitement et sans engagement les meilleures mutualités du pays. Recevez des offres adaptées à votre budget et situation.

Remplissez le formulaire ci-dessous et comparez gratuitement et sans engagement les prix et services des meilleures mutuelles de Belgique.

En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre Politique de confidentialité.

Pourquoi utiliser notre comparateur de mutuelles ?

Les offres des différentes mutualités varient énormément, aussi bien par leurs coûts que par leurs services, prestations et remboursements. Ces coûts varient même en fonction de votre lieu de résidence et de votre situation familiale.

Le choix de votre mutualité doit donc être fait en fonction de très nombreux paramètres qu’il est compliqué d’appréhender facilement. Comparer toutes les offres peut aussi être laborieux.

Notre comparateur de mutuelles en Belgique vous offre un accès détaillé à ces offres ainsi que leurs coûts. Vous pouvez, grâce à notre moteur de comparaison de mutuelles, faire vos recherches plus facilement et trouver plus rapidement la mutualité qui correspond le mieux à vos besoins. 

Questions fréquentes concernant les mutuelles en Belgique

Qu'est-ce qu'une mutualité ?

Une mutualité en Belgique est un organisme à but non lucratif qui fonctionne sur le principe de solidarité. La mutuelle collecte les cotisations mensuelles de ses affiliés et ceux-ci ont, en retour, une couverture santé lorsqu’ils tombent malade ou sont en incapacité de travailler. Les montants des cotisations varient d’une mutualité à l’autre, tout comme les indemnités et remboursements versés en cas de maladie ou d’invalidité.

Il existe en Belgique plusieurs mutualités qui ont la particularité d’être chacune affiliée à un courant de croyance ou de pensée. Toutes sont privées, à l’exception de la CAAMI ou Caisse Auxiliaire d’Allocation Maladie et Invalidité, qui est un organisme public.

La mutualité est obligatoire pour tout actif ou chômeur de plus de 25 ans. L’affilié titulaire s’inscrit à titre individuel à la mutualité, mais tout son foyer, c’est-à-dire les personnes à sa charge, en profitent.

Quand et pourquoi s’inscrire à une mutuelle en Belgique ?

L’affiliation à une mutuelle est obligatoire en Belgique. Elle permet de jouir d’une couverture santé et d’indemnités en cas d’incapacité à travailler.  L’affilié à une mutualité de santé bénéficie des remboursements obligatoires ou de base qui concernent les frais de consultations médicales, aussi bien chez les médecins généralistes que chez les spécialistes, dentistes et autres praticiens. Il y a aussi le remboursement d’autres dépenses comme les analyses et imageries médicales, les séjours en clinique ou en hôpital et les médicaments.

Les mutuelles, en dehors de la CAAMI, permettent aussi d’obtenir des remboursements supplémentaires, notamment en ce qui concerne les dépenses en optique et ophtalmologie, les soins dentaires, la kinésithérapie, la logopédie, etc. Des dépenses généralement peu ou pas remboursées dans le cadre de l’assurance maladie obligatoire comme les dépenses liées à la contraception, les consultations psychologiques, les vaccins, etc. En outre, la mutuelle verse des indemnités en cas de maternité, de maladie, d’accident ou d’invalidité.

Enfin, une mutuelle est très utile si elle prend en charge les frais de santé à l’étranger. Une option utile pour les affiliés qui voyagent souvent, mais toutes les mutuelles ne couvrent pas ces dépenses.

Il faut s’inscrire à une mutuelle dès qu’on commence à travailler, ou à l’âge de 25 ans, si on est chômeur. À partir de cet âge, un adulte ne peut plus dépendre du foyer de ses parents et ne bénéficie donc plus de leur couverture sociale. Il passe alors du statut de bénéficiaire de la mutuelle d’un de ses parents, à celle de titulaire.

Quel est le prix d’une mutualité en Belgique ?

Le prix d’une mutuelle en Belgique varie énormément d’une entité à l’autre et en fonction de la région, du nombre de personnes prises en charge (couple et enfants à charge) et des prestations choisies.

Ainsi, les prix les plus bas avoisinent les 6 à 7 euros de cotisation par mois, sans personne à charge et avec des prestations minimales. Pour un affilié avec une famille à charge, les prix les plus bas sont de 10 à 13 euros de cotisation par mois.

Ces prix augmentent proportionnellement avec les prestations choisies par l’affilié et le nombre de services auxquels il souscrit.

Les mutuelles qui prennent en charge le maximum de soins, comme les frais dentaires et de psychologie, sont les plus chères. Pour un affilié à ce genre de mutualité avec une famille à charge, la prime annuelle peut atteindre le montant de plusieurs centaines d’euros.

Quelles démarches pour s'inscrire à une mutuelle ?

Pour s’inscrire à une mutuelle en Belgique, il faut s’affilier en tant que titulaire, c’est-à-dire en tant que cotisant et non plus comme bénéficiaire de la mutualité du parent dont on est à la charge.

Pour s’inscrire, il faut commencer par choisir la bonne mutuelle, ce choix dépend de nombreux critères, dont le prix, les prestations souhaitées, etc.

Pour ne bénéficier que de l’assurance obligatoire, c’est-à-dire la couverture de base, il est possible de s’inscrire à la CAAMI. Cette caisse est un organisme public qui ne fournit que la couverture obligatoire, sans prestations complémentaires.

Il est aussi possible de s’inscrire à une des nombreuses autres mutuelles qui offrent les prestations obligatoires de base et des prestations complémentaires.

L’inscription peut être faite de plusieurs façons possibles, en ligne, sur le site web de la mutualité, par courrier ou directement au sein d’un guichet de la mutualité choisie.

Dans tous les cas, il faut renseigner certains formulaires et fournir certains justificatifs. En outre, lors de l’inscription à la mutuelle, l’employé doit en informer son employeur.

À partir de ce moment, les cotisations à la mutualité sont directement et automatiquement prélevées chaque mois sur le salaire de l’affilié.

Que remboursent l'assurance maladie obligatoire et l’assurance complémentaire ?

La couverture santé comporte une assurance de base obligatoire et une assurance complémentaire facultative.

L’assurance maladie obligatoire est universelle et doit être fournie par toutes les mutuelles. Elle comprend le remboursement des frais de consultation chez les médecins généralistes et spécialistes, les dentistes, les kinésithérapeutes, les soins infirmiers et les dépenses en médicaments en pharmacie.

Les mutuelles peuvent proposer une assurance complémentaire qui prend en charge le remboursement de certains soins particuliers qui ne sont pas pris en charge par l’assurance de base. Ces soins concernent principalement les appareils médicaux, les soins dentaires, l’optométrie, etc.

L’assurance de base et l’assurance complémentaire couvrent ces dépenses à condition de présenter la carte de mutuelle au professionnel (médecin, dentiste, pharmacien, etc.). L’affilié ne paie donc que le reste à charge, s’il y en a.

Il arrive aussi que les frais ne soient pas remboursés dans leur intégralité, notamment lorsque le médecin pratique le dépassement d’honoraire, dans ce cas, on parle de ticket modérateur, ou lorsqu’il s’agit de soins qui ne sont pris en charge ni par l’assurance de base ni par l’assurance complémentaire.

Comment se faire rembourser ?

Une personne affiliée en tant que titulaire à une mutuelle peut bénéficier des remboursements de ses dépenses de soin de deux façons :

En choisissant le remboursement classique, l’affilié paie lui-même la totalité des frais de soin et demande ensuite un remboursement à sa mutuelle. Pour ce faire, il doit produire des justificatifs comme l’attestation de soins originale fournie par le médecin, l’hôpital, le pharmacien ou tout autre professionnel. Il doit aussi remplir un formulaire que lui envoie la mutuelle et renvoyer tout le dossier et ainsi être remboursé.

L’affilié peut aussi utiliser le tiers-payant. Dans ce cas, il présente sa carte de mutuelle au professionnel de santé et ne paie alors plus que le reste à charge. 

Le tiers-payant est obligatoire dans certains cas, comme l’achat de médicaments en pharmacie, les hospitalisations, les interventions majorées lors d’une consultation chez le médecin généraliste ou les affiliés atteints d’une maladie chronique.

Liste des meilleures mutuelles de Belgique

Il existe en Belgique plusieurs mutualités qui sont souvent orientées politiquement ou idéologiquement. Chacune offre les prestations de base obligatoires et des assurances complémentaires.

La Mutualité Chrétienne

La Mutualité Chrétienne ou MC est orientée vers la solidarité envers les plus démunis et a parmi ses engagements de rendre les soins accessibles à tous. C’est la mutualité qui a le plus d’affiliés en Belgique, avec 4.5 millions de membres. 

La cotisation de base à la mutualité chrétienne est de 12,5 euros par mois, avec une prime annuelle dont le montant dépend surtout du lieu de résidence de l’affilié.

Cette mutualité offre de nombreux points positifs dont les services et avantages nombreux qu’elle offre à ses adhérents, ses services particuliers pour les enfants et adolescents de moins de 18 ans et dépendant d’un titulaire, ainsi que son vaste réseau d’agence établi dans tout le pays.

La Mutualité Socialiste

C’est la deuxième plus grande en Belgique de par son nombre d’adhérents qui est de 3.2 millions. Elle a été fondée en 1869 sur les principes du socialisme en Wallonie.

La cotisation de base annuelle au sein de la Mutualité Socialiste s’élève à 6,8 euros par mois.

La Mutualité Socialiste s’est associée avec Solidaris, dont elle a pris le nom. Cette mutuelle offre de nombreux avantages à ses affiliés, dont une excellente communication, notamment grâce à un site web efficace et intuitif. Elle permet la gestion des dossiers sur internet et offre de nombreux services dont des conseils juridiques.

La Mutualité Neutre

Comme son nom l’indique, la Mutualité Neutre n’est affiliée à aucun courant religieux, politique ou idéologique. Elle s’adresse à tous les travailleurs belges, indépendamment de leurs croyances et convictions.

La cotisation mensuelle à la Mutualité Neutre est de 9.5 euros par mois. Cette mutualité donne la priorité au service et aux relations avec ses adhérents. Elle offre ainsi un accompagnement personnalisé et adapté à tous ses adhérents, qu’ils soient salariés, agriculteurs ou des entreprises. 

La Mutualité Libérale

La Mutualité Libérale s’adresse aux travailleurs indépendants, chefs d’entreprises et libéraux. Elle compte aujourd’hui près de 600 000 membres, ce qui en fait une des plus grandes mutuelles en Belgique.

La Mutualité Libérale est notamment orientée vers les entreprises auxquelles elle propose des services et des assurances personnalisées et adaptées aux besoins particuliers de chacune. La cotisation mensuelle est de 10 euros par mois.

Parmi les points forts de cette mutuelle, les nombreux avantages dont bénéficient ses adhérents, sa réactivité et sa proximité avec eux et la prise en charge des soins d’optique.

Comment changer de mutualité en Belgique ?

Le changement de mutuelle en Belgique est libre, gratuit et rapide. Il suffit de s’inscrire à la nouvelle mutuelle et celle-ci se charge de transférer le dossier de l’ancienne mutuelle. 

Le changement de mutuelle survient au début du trimestre suivant l’inscription à la nouvelle mutuelle, donc au 1er janvier, 1er avril, 1er juillet ou au 1er octobre.

Il est préférable d’opter pour le siège régional de la nouvelle mutuelle pour le changement, afin de mieux bénéficier de certains remboursements qui sont gérés au niveau régional.

Encore une question ? 

Encore des questions à propos de notre comparatif en ligne ? Décrivez-nous votre situation et nous vous aiderons le plus rapidement possible. 

En cliquant sur envoyer vous acceptez notre politique de confidentialité. Ce site web est une initiative de Bobex.be.

En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre Politique de confidentialité.